Trou de la couche d'ozone, guérison en vue ?

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
Il semblerait que le trou de la couche d’ozone se soit résorbé partiellement ces dernières années. La principale cause de cette anomalie était provoquée essentiellement par l’utilisation intensive des fluides frigorifiques de types CFC (Chlorofluorocarbone), utilisés notamment dans la climatisation, les pompes à chaleur, en froid alimentaire et comme gaz propulseur dans les déodorants.

Qu’est-ce la couche d’ozone ?

La couche d’ozone est une protection qui se situe entre 20 km et 40 km au centre de la stratosphère. Cette couche absorbe une grande partie des rayons UV du soleil. Sans elle, aucune vie humaine, animale ou végétale ne serait possible puisque tout brûlerai rapidement sous l’assaut des rayons ultraviolets.
 
couche ozone
 

La diminution du trou dans la couche d’ozone

C’est une récente étude menée par Susan Salomon (professeur au MIT - Boston) et publiée le 30 Juin 2016 dans le magazine spécialisé américain « Sciences » qui partage cette constatation.
Comme nous l’avons dit un peu plus haut, le principal responsable de la création du trou de la couche d’ozone sont les fluides à base de fluor qui était beaucoup utilisé jusqu’en 2009. Cependant, leur concentration dans l’atmosphère semble avoir baissé de 10 % à 15 % ces dernières années.
 
Cela s’explique par la mise en place de plusieurs choses. La première étant la signature du protocole de Montréal, signé en 1987 et ratifié par 196 pays,. Cet un accord international a fait suite à la Convention de Vienne relative à la protection de la couche d’ozone. Ces accords avaient pour but de réduire complètement, sur le long terme, l’utilisation des substances qui endommagent la couche d’ozone, mais l’application fût poussive.
C’est en 2009 que la limitation de la consommation des CFC sera vraiment opérationnelle (en dehors de quelques rares utilisations contrôlées pour les besoins de la médecine). À cette avancée s’ajoute l’utilisation des énergies renouvelables ainsi qu’une prise de conscience générale au niveau des économies d’énergies.

Comment évolue cette diminution ?

Cette diminution a été découverte grâce à l’observation et les mesures annuelles du trou de la couche d’ozone. Chaque année, on estime que cette faille connaît son pic, au-dessus du pôle sud, de Novembre à Septembre. C’est pendant cette période que les calculs sont faits.
Le dernier pic le plus important a été recensé en 2015. Cependant, ce dernier n’était pas du à une trop forte pollution, comme on pourrait le croire, mais à l’activité volcanique plutôt intense, provoquée par l’éruption du volcan Calbuco (Chili). Malgré cela, les résultats se sont montrés progressivement plus que positifs pour certains scientifiques.
 
Globalement, le trou dans la couche d’ozone serait donc en net recul. Et toujours selon cette étude du 30 Juin 2016, c’est la première fois que l’on remarque que la couche d’ozone est sur la voie de guérison.
 
Ainsi, si l’humanité continue a faire des efforts dans ce sens et si l’amélioration continue de se faire à ce rythme, il est possible qu’une guérison totale et complète soit possible pour 2040.
Soyons positifs… c’est encourageant enfin si les scientifiques ne ce trompent pas !!
 
Trou de la couche d'ozone, guérison en vue ? - 4.5 out of 5 based on 2 votes

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation de cookies J'ai compris

×

l'ABC de la climatisation en 220 pages  

Le livre 100% pratique et utile sur le terrain!

  livre abc